Un peu d'histoire

Document importé depuis cybercommunes.

Défrichée vers 1234 par les moines de La Ferté, la commune, qui se dénommait anciennement « Villeneuve-lès-Chassignole », a son premier établissement le long du ruisseau de Verrière. Des tuiles présumées romaines ont été retrouvées au lieudit « Machefeu » et des silex à « La Fortune ». Elle serait la plus haute perchée du canton de Buxy : 456 mètres, l'une des plus éloignées du chef-lieu (12 km), probablement l'une des plus étendues (1556 hectares dont 240 de bois et forêts), depuis qu'un Edit Royal de Louis-Philippe a en 1846- prononcé sa réunion avec la commune voisine de la Chapelle Villard. 143 habitants, dont la moitié environ regroupée au village, longeant les RD 48 et 69 (Chalon-sur-Saône  et Montceau-les-Mines). La commune est adossée au Nord à la butte de Chatel-Moron qui surplombe la « Vallée des Vaux », bien connue des cyclistes. Au Sud, elle est traversée par la RCEA (Route Centre Europe Atlantique) à laquelle la commune est reliée « Aux Baudots », vers le sud et à Sainte-Hélène vers le Nord. Elle se trouve à 12 minutes de la gare TGV de Montchanin et se trouve, de ce fait à moins d'une heure trente de Paris. Les habitants sont les « montivilleneuviens » et « montivilleuviennes ». La route départementale qui la dessert du Nord au Sud, permet d'admirer un magnifique panorama vers l'Est et l'Ouest.