Culture et patrimoine

Document importé depuis cybercommunes.Symbolique des armoiries

L'émail De gueules au champ cousu de sinople, un chevron d’or brochant sur les deux ; accompagné au premier champ d’une crosse d’argent et d’une montagne à six coupeaux du même, au deuxième d’un taureau passant aussi d’argent.

Dans le blason de Villeneuve-en-Montagne les chercheurs du Conseil Historique et Héraldique de France ont choisi la règle des armes parlantes, suggérées par ailleurs par Monsieur le Maire et ses Conseillers.Nous découvrons donc en pièce honorable le CHEVRON, symbole de la protection qui, associé à l'OR, le plus noble des métaux, indique la prospérité dont il est le messager. L'émail de GUEULES du premier champ évoque l'esprit de Feu, descendant sur la Terre porté par les vents. Caractéristiques du lieu, ainsi que le courage de ses habitants. Sur ce champ figurent deux meubles important, la CROSSE et la MONTAGNE ; cette dernière étant la représentation même du nom de la Ville, la crosse par contre nous amène plus loin dans l'histoire, au 23 juin 1846, alors que Louis-Philippe par édit royal regroupa Villeneuve à la Chapelle-Villars, siège de l'église du même nom qui conserve depuis 1333 le gisant de Berthaut de la Chapelle, évêque de Chalon, qui voulut s'y faire enterrer en dépit des querelles que sa dicision souleva. Le SINOPLE su deuxième champ remémore l'activité rurale de ce peuple, accompagné du taureau passant, signe de fécondité, d'abondance et de réussite. Pour conclure nous remarquerons l'équilibre que les trois meubles d'argent créent avec le chevron d'or, dans une parfaite harmonie.